ING
01 / 01
1•855•561•4676

Blogue

Technologie en évolution

Mai , 10
Technologie en évolution

Le monde de l’arpentage a évolué. Voyez ce que la technologie a fait pour l’améliorer

L’arpentage classique se fait à l’aide d’une station totale.

 

L’arpenteur utilise son outil pour localiser des points sur le terrain à l’aide d’un objet de référence (souvent manié par un partenaire) en visant un laser sur celui-ci. La station totale peut localiser un point à la fois. le partenaire se déplace vers un autre point, l’arpenteur vise l’objet de référence avec la station et enregistre un deuxième point, ainsi de suite. Chaque point est enregistré dans la mémoire de l’appareil avec ses coordonnées (x,y,z) ainsi que des informations supplémentaires sur le point. Ensuite, on peut brancher l’appareil sur un ordinateur pour importer ces données dans un logiciel géospatial tel que Autocad et se servir des points pour fabriquer des dessins. C’est comme la peinture à numéro, on relie des points par des lignes.

 

C’est une pratique courante utilisée massivement partout dans le monde aujourd’hui et avec raison car son ancêtre était le théodolite. 
 
Ce n’était qu’une lunette assistée par laquelle on lisait des hauteurs sur une règle et on notait les valeurs de façon manuscrite et cela impliquait effectuer des calculs donc imaginez le plaisir de passer à une machine qui fait tout ce travail pour nous.
Cependant, l’évolution de la technologie a permis la création de nouveaux outils bien plus puissants.
Cette machine est une véritable mitraillette à points. Elle tourne sur elle-même et prend des millions de points. Donc, elle nous permet de travailler à 10 % du coût de l’arpentage classique, mais puisque c’est une tout autre technologie, elle en donne infiniment plus.

J’ai commencé à étudier cette technologie à la fin de mon bac en 2013 alors c’est un réel plaisir pour moi de pouvoir m’en servir aujourd’hui. Plusieurs firmes offrent ce service, mais cette technologie est particulière et demande une vaste source de connaissances en CAD/DAO pour la maîtriser alors nous recommandons de consulter un expert.

Partager:

Publier un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *